Keith Kouna

Samedi 7 septembre 2019

18h30 – Scène Radio X – l’Îlot Fleurie

Keith Kouna

S’il fallait définir en un mot la musique de Keith Kouna, on pourrait choisir « irrévérencieux ». Parce qu’il n’y va pas par quatre chemins, c’est dans un esprit rock et frontal que l’on se laisse absorber par son style. Qu’il parle des déboires et joies d’un quotidien ou des dérives de ce monde, c’est toujours avec franchise et justesse. Ses mélodies s’accordent aussi bien sur une musique intimiste piano-voix que sur un rock puissant lacéré de guitares. Un artiste uni et unique.

Auteur-compositeur interprète atypique, il a su séduire son public, à coup de mots, de riffs et de mélodies. Celui qui adolescent écrivait en anglais, est devenu un véritable amoureux de la langue française grâce à Ferré, Gainsbourg ou encore Desjardins. Avec sa voix si particulière pouvant rappeler celle de Didier Wampas, c’est au travers de textes forts parlant d’amour, de politique, de déboires ou de dérives qu’il s’inscrit comme un musicien complet capable de marquer toute une génération.

Suivant la mort de son groupe punk culte Les Goules, Keith Kouna prend le large en solo en 2008 avec Les Années Monsieur (2008), puis Du Plaisir et des Bombes (2012), deux albums hétéroclites aux relents rock qui confirmeront sa place auprès des auteurs-compositeurs incontournables du Québec. Après des tournées répétées en Europe francophone et un floppée de nominations dans des galas quelconques, Kouna se lance dans le pari le plus risqué de sa carrière pleine de turbulences : Le voyage d’hiver. Fruit de 4 ans de travail acharné, ce disque ambitieux sorti en 2013 est une ode au Winterreise de Franz Schubert, sur lequel Keith Kouna a réécrit des textes en français. Plus de 24 pièces denses, sombres et orchestrales, enregistrées et réalisées d’une main de maître par René Lussier et magistralement arrangé par ce dernier et le pianiste Vincent Gagnon. Un spectacle encensé par la critique et le public a été présenté en 2015 et 2016. Ce virage orchestral de 2 ans aura vraisemblablement redonné le goût du sang au musicien, qui s’est plongé dans un « retour surprise » fort attendu, et momentané, des Goules en 2016.

L’album Coma (2016) débarque en véritable révélation punk au Québec suivi d’une tournée chargée de festivals, ravivant la flamme de leurs fans en hibernation depuis près de 10 ans. À la suite de ces détours décidément hors des sentiers battus, Kouna n’est toujours pas prêt de prendre une pause et nous concocte actuellement un quatrième album à dévoiler sous peu…

Samedi 7 septembre 2019

18h30 – Scène Radio X – l’Îlot Fleurie

PAYS D’ORIGINE: Québec (Canada)

     DECAM solutions créatives